la spina Bifida en Algérie

Cette malformation congénitale due à un défaut de fermeture du tube neurale pendant l'évolution de la grossesse entraine des vertèbres ouvertes avec issue des méninges et de la moelle hors de la colonne dans un sac méningé.

Il y a plusieurs formes de spina bifida de la moins grave (Spina bifida occulta ) à la plus grave (spina bifida myéloméningocéle).

Alors que le nombre de cas dans les pays développés et de certains pays du tiers monde diminue , en Algérie malheureusement il ne semble pas y avoir de recul et cette affection est devenue un véritable fléau

.

Les causes de cette affection sont génétiques et surtout dues à un déficit en acide folique.

Les spina-bifida méningocèle:

le méningocèle contient du liquide mais les nerfs contenus sont encore fonctionnels.

Les spina bifida myeloméningoceles:

Elles sont les plus redoutables. En effet le sac de méninge hernié contient de la moelle altérée et des nerfs non fonctionnels ce qui entraîne des troubles neurologiques graves (.paraplégie, troubles sphinctériens....). L'handicap de ces enfants est important est très lourd à supporter pour les parents. A cette myéloméningocèle s'ajoute très souvent une hydrocéphalie qui va entraîner des troubles psychomoteurs.

Les solutions

Le traitement chirurgical

c'est la seule solution qui donne de bon résultats dans les spina bifida méningocèle.

Dans les myéloméningocèles le traitement est plus complexe car il s'agit de traiter la myéloméningocèle et la fermeture cutané pose souvent des problèmes de part son étendue ce qui nous oblige à faire appel à des techniques de chirurgie plastique.

L'hydrocéphalie si elle est présente doit être traitée avant ou dans le même temps opératoire. Souvent elle se manifeste après le traitement de la méningocéle, ce qui oblige à un deuxième geste chirurgical de dérivation du L.C.R, Ces interventions ont une morbidité importante. Elles apportent un confort à l'enfant et à la famille mais ne peuvent guérir les séquelles neurologiques.

La prévention:

c'est le seul moyen de faire diminuer ce fléau Elle est pourtant simple. Elle consiste à donner de l'acide folique à une femme qui désire être enceinte 1 mois avant la conception et pendant le premier trimestre de la grossesse. Cette prise d'acide folique a fait reculer jusqu'à 70% de cas de spina bifida dans les pays développés. Notons que l'acide folique est abondant dans la laitue et autres légumes verts.

Conclusion

Les pouvoirs publics algériens ont le devoir d'informer les populations concernées par ce fléau : Des campagnes d'information et de sensibilisation doivent être adressées :

  • Au corps médical et para médical concernées (les gynécologues et les sages-femmes).
  • Aux femmes enceintes.

Le cout d'une telle campagne d'intérêt public est négligeable devant le cout que représente ces pathologies pour les système de santé.

docteur madjoudj ahcene

Biographie du  Docteur Madjoudj Ahcene

chirurgie,plastique esthétique et réparatrice membre de l'association américaine de chirurgie plastique.

Contactez le Docteur Madjoudj Ahcène

(213).023.182.132 (9h-17h Lundi-Jeudi)

(213).077.330.2971 (9h-17h Lundi-Jeudi)

photo docteur Madjoudj ahcenelogo American surgery plastic society ASPSlogo canadian society of aesthetics and plastic surgery
contact